Catégorie : Identités et marqueurs culturels

Sur les traces de savoir-faire anciens : la parure néolithique en pierre à l’épreuve de l’expérimentation

La perforation est certainement l’un des plus ingénieux moyens que l’Homme ait inventé pour suspendre, fixer et décorer des objets. Il s’agit aussi de l’une des opérations les plus délicates et les plus complexes dans le...

Du nouveau en technologie osseuse : l’étude des techniques de fracture par l’expérimentation !

Les techniques de fracture ont longtemps été le parent pauvre de la technologie osseuse. Difficiles à dissocier des procédés de boucherie, elles ont été peu étudiées. Pour autant, dans certaines régions du monde, elles ont largement...

Quatre vases pour une bière : servir à boire en Mésopotamie dans la deuxième moitié du IIIe millénaire av. J.-C.

Il est bien connu qu’en Mésopotamie la bière était probablement la boisson la plus consommée après l’eau. Il n’est donc guère surprenant d’observer une quantité considérable de vases et d’objets liés à sa fabrication, ainsi qu’une...

Le corpus des inscriptions « funéraires » akkadiennes

Les inscriptions qualifiées de « funéraires » sont des textes trouvés dans les tombes et qui ont été rédigés en akkadien sur différents supports : tablettes, cônes, cylindres, éléments architecturaux (briques, sarcophages…) ou objets (récipients…). Elles datent des IIème...

Nouveau terrain pour l’étude des objets de parure néolithiques: Kadruka 1, Soudan (État du Nord)

Mes recherches ont pour objectif la compréhension des systèmes symboliques des sociétés néolithiques à travers l’étude des objets de parure corporels. Elles traitent, sur un large spectre spatio-temporel, un certain nombre de questions socio-économiques et culturelles...