ESF Exploratory Workshop : “Wool Economy in the Ancient Near East and the Aegean”, Nanterre, novembre 2012

Laine étendue sur un fil à Al Rawda, Syrie (© Castel)

Le colloque international « Wool Economy in the Ancient Near East and the Aegean : From the Beginnings of Sheep Husbandry to Institutional Textile Industry » s’est déroulé du 7 au 10 novembre 2012 à l’université Paris Ouest Nanterre, dans le cadre des European Science Foundation Exploratory Workshops. La manifestation était organisée par Cécile Michel (CNRS, ArScAN-HAROC) et Catherine Breniquet (Université Blaise Pascal-Clermont II). Il a réuni 25 participants de 11 pays européens (France, Italie, Espagne, Allemagne, Autriche, Suisse, Danemark, Belgique, Grande-Bretagne, Pologne, République Tchèque) et des États-Unis.

 Les communications proposées ont couvert différents points du thème de l’« économie de la laine », en deux volets. D’une part, l’industrie de la laine, abordée sous différents aspects (production, collecte et traitement du matériau brut, tissage…), a fait l’objet d’exposés qui se sont intéressés aussi bien aux questions techniques en rapport avec la chaîne opératoire qu’à celles relatives à l’organisation du travail. D’autre part, la laine a aussi été étudiée en tant que produit de consommation. A ce titre, les circuits commerciaux de la laine et ses différents usages en tant qu’allocation ou comme moyen de paiement ont également été pris en compte. Ce colloque a permis de croiser les analyses issues de différents champs d’investigation : l’archéologie, l’archéozoologie, les textes, l’iconographie ainsi que l’expérimentation. Trois membres du laboratoire Archéorient ont contribué à cette manifestation : P. Abrahami a fait le point sur les données fournies par le corpus des textes de Nuzi (« Wool in the Nuzi Texts, Iraq, XIV th cent. BCE) ; V. Matoïan, en collaboration avec J.-P. Vita (CSIC-CCHS, Madrid), s’est intéressée à la documentation d’Ougarit (« Wool Production and Economy at Ugarit ») et E. Vila a traité la question de la production de la laine sous l’angle des données archéozoologiques et iconographiques (« Expansion of Sheep-Herding and Development of Wool Production in the Ancient Near East : An Archaeozoological and Iconographical Approach »).

La séance consacrée à l’expérimentation, qui a permis aux participants de se familiariser avec les différentes qualités de toisons laineuses et de s’exercer à l’utilisation des principaux outils du travail de la laine comme les peignes et les fuseaux, reste un moment inoubliable.

Le résumé du colloque est consultable en ligne dans les carnets de la MAE à l’adresse http://mae.hypotheses.org/516.

L’auteur :
Philippe Abrahami est Maitre de Conférence (HdR) à l’université Lumière- Lyon 2.
Epigraphiste, Civilisations et langues du Proche-Orient ancien (Assyriologie).
UMR 5133-Archéorient, MSH Maison de l’Orient et de la Méditerranée, Lyon.

Pour citer ce billet : Abrahami P. 2013. ESF Exploratory Workshop : “Wool Economy in the Ancient Near East and the Aegean”, Nanterre, novembre 2012, ArchéOrient-Le Blog (Hypotheses.org), 18 janvier 2013. [En ligne]
http://archeorient.hypotheses.org/344

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *