A Jalès, une école de Préhistoire heureuse !

Tous les ans du 20 au 30 mai, la Commanderie des templiers de Jalès, antenne ardéchoise d’Archéorient, est le théâtre d’un stage de technologie lithique singulier.

Cette année 35 stagiaires ont été “initiés à la réalisation et à l’utilisation de lamelles et de petites lames”. Toutefois les chaînes opératoires des productions lamellaires sur burins busqués et carénés, apprises durant la formation ne seront pas évoquées ici.

Ces quelques lignes souhaitent mettre l’accent sur “l’environnement pédagogique” de ce stage à nul autre pareil.

Seront ainsi abordés : la diversité des apprenants, la complémentarité des intervenants, la variété des approches pédagogiques.

Déjà dans l’attente du stage 2024, regard empreint de gratitude, sur une école de Préhistoire et d’expérimentation heureuse, que je fréquente depuis 4 ans !

Un stage tout public

“Bonjour
Je suis toujours intéressé par l’accueil de personnalités aux parcours différents” […]
Je vous joins le lien qui explique les conditions et le programme du stage. Dites-moi, si cela vous convient et je vous inscris sur la liste […]”

Voici un aperçu de la réponse que m’adressa Frédéric Abbès en 2019, suite à ma demande de renseignements, à l’aube de mes 50 printemps, j’avais bien précisé que je n’étais pas étudiant !

A Jalès, ce parti pris de la diversité des profils des stagiaires est prégnant :

  • La pyramide des âges : une mixité de 20 à 30 ans jusqu’au grand-père de 52 ans (au sens littéral)
  • Les origines géographiques : si le français et l’anglais sont utilisés dans les conversations, ce n’est que par convenance pratique. Cependant, évoquer ces seules langues serait réducteur pour ce stage de portée internationale. En effet au fil des ans, j’ai côtoyé des stagiaires de 3 continents : Asie, Afrique, Europe.
  • Les parcours universitaires ou professionnels :  les étudiants en licence ou master engagés ou non dans un parcours en préhistoire, les doctorants avec ou sans contrat et les archéologues constituent le gros des effectifs. Mais l’appartenance à la communauté universitaire n’est pas, ici, un pré requis. Ainsi chaque année, place est faite à la formation de curieux “de nature”, travaillant ou non sur la thématique Préhistoire, ayant tous comme point commun l’envie d’apprendre.
  • Niveau de performance des tailleurs : du stagiaire novice, voire débutant n’ayant jamais “cassé un caillou”, au tailleur plus expérimenté, les niveaux de compétences sont également disparates.

Une telle hétérogénéité du groupe et l’organisation de la vie collective sont propices à de nombreux moments d’échanges et de partage.

L’ampleur de ces moments dépasse le cadre de la technologie lithique. Il suffit notamment de se mettre à table pour s’en convaincre. Chacun consacre une journée à l’intendance et la cuisine. Certes ce n’est pas top-chef tous les jours, toutefois de nombreux repas sont des invitations au voyage. 

Cette diversité d’apprenants nécessite des approches pédagogiques adaptées de la part des intervenants.

Groupe Jalès 2023. © Ragheb Saad
Des intervenants… éclatants !

Ne voir aucune flagornerie dans ce titre, c’est à dessein que j’utilise ce mot “éclatant” en me référant aux définitions du dictionnaire (Larousse) :

  • Qui s’impose par sa netteté […] : à l’image de la formation dispensée pour permettre à chacun de comprendre et d’appréhender les angles et les volumes, les techniques et méthodes…
  • Qui a telle ou telle qualité de manière évidente : évidence de leur niveau de performance, mais également de leur envie de transmettre
  • Se dit d’un bruit […], très net : je ne parle pas ici de la bonne humeur communicative, mais vraiment des sons émis lors des démonstrations de taille, des expérimentations ou des jeux lithiques qui s’enchaînent pendant 10 jours !

Outre les objectifs annuels du stage, chacun de ces intervenants prend le temps d’écouter, de conseiller, de réfléchir, de contribuer aux projets d’expérimentations soumis par les stagiaires.

Le stage est façonné par un tailleur affectionnant le travail “élégant”, Frédéric Abbès (CNRS, Archéorient), et est retouché par :

  • Michel Brenet (INRAP), tailleur instinctif spécialiste des industries anciennes. Il percute plus vite que son ombre.
  • Antoni Palomo (Universitat Autònoma de Barcelona), tailleur qui a du punch, excellant également dans le débitage par pression.
  • Marie Isabelle Cattin (archéologue indépendante), qui sait allier précision du geste et anecdotes.
  • Jérémy Vosges (Chercheur associé Archéorient), expérimentateur et tailleur de précision… quand le dixième de millimètre compte lors de la préparation d’un plan de frappe ou de pression.

A cet aréopage, il convient notamment d’associer Vincent Mourre (INRAP), qui vient tous les ans partager son expertise de la méthode Levallois.

Une “dream-team” pédagogique en somme.

Cette liste n’est pas exhaustive, tant les rencontres sont nombreuses à Jalès. 

Je tiens cependant à citer deux personnalités accueillantes de la Commanderie, Emmanuelle Regagnon (CNRS, Archéorient) et Olivier Barge (CNRS, Archéorient), responsable de l’Antenne de Jalès.

Une pédagogie facettée

Pour que chacun puisse bénéficier “d’un apprentissage de la technologie lithique à travers une initiation à la taille de silex et aux principes de lecture des objets lithiques”, différentes approches pédagogiques sont mises en place.

Le contenu : tous les ans la thématique change en permettant d’aborder différentes périodes chrono-culturelles.

  • 2019 : techniques de façonnage paléolithique et néolithique (bifaces, poignards, etc)
  • 2021 : techniques de production d’éclats du paléolithique au chalcolithique. Les éclats produits seront emmanchés et utilisés.
  • 2022 : réalisation et utilisation de haches, hachereaux et herminettes.
  • 2023 : réalisation et utilisation de lamelles et de petites lames (trancher, armer, perforer, graver).

De plus chaque intervenant propose une ou des démonstrations ponctuant les journées afin d’évoquer différentes méthodes et techniques du paléolithique au néolithique : taille sur enclume et bifaciale, débitage de lames et lamelles par percussion organique ou minérale, débitage de lames par percussion indirecte ou pression abdominale, mise en forme d’un nucléus naviforme…

Pédagogie différenciée : compte tenu de l’hétérogénéité des stagiaires, différents groupes sont constitués, selon le niveau de compétence.

Chaque groupe accompagné par un intervenant dispose de consignes précises pour progresser dans les objectifs du stage. Ces groupes ne sont pas figés, les interactions sont donc nombreuses et créent une saine émulation.

Pédagogie différenciée – Jalès 2023. © Loïc Mathieu

Pédagogie collaborative : Quand l’enseignement devient horizontal !

Alors que les objectifs pédagogiques sont bien définis sur les plans cognitif et psychomoteur, les objectifs affectifs sont justes stimulés par l’état d’esprit insufflé par les intervenants.

Si chaque stagiaire se prend au jeu du bon geste et de la belle réalisation, il n’hésitera pas, selon son niveau de compétence, à conseiller ou aider un autre tailleur dans une impasse.

A l’image du matériel étudié à Pincevent, l’étude des objets lithiques jonchant le sol de la commanderie permettrait sans doute d’observer le travail de tailleurs malhabiles rectifié par des mains plus adroites.

Dans cette école de Préhistoire et d’expérimentation heureuse, les journées débutent à 9h et s’achèvent avec le coup de balai général à 17h. Dès 17h10 et jusqu’à la veillée, les bruits de percussions résonnent encore dans la commanderie et les échanges perdurent…

A l’année prochaine! © Stecy Meyeno Ilougou

L’auteur

Loïc MATHIEU est Assistant de conservation au Musée de la Préhistoire du Vercors



Citer ce billet
Loïc Mathieu (2023, 16 juin). A Jalès, une école de Préhistoire heureuse ! ArchéOrient - Le Blog. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/bd39

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Osaima kiwan dit :

    Good work, it is nice to particilate and being a part in it..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search