Catégorie : Identités et marqueurs culturels

Quatre vases pour une bière : servir à boire en Mésopotamie dans la deuxième moitié du IIIe millénaire av. J.-C.

Il est bien connu qu’en Mésopotamie la bière était probablement la boisson la plus consommée après l’eau. Il n’est donc guère surprenant d’observer une quantité considérable de vases et d’objets liés à sa fabrication, ainsi qu’une...

Le corpus des inscriptions « funéraires » akkadiennes

Les inscriptions qualifiées de « funéraires » sont des textes trouvés dans les tombes et qui ont été rédigés en akkadien sur différents supports : tablettes, cônes, cylindres, éléments architecturaux (briques, sarcophages…) ou objets (récipients…). Elles datent des IIème...

Nouveau terrain pour l’étude des objets de parure néolithiques: Kadruka 1, Soudan (État du Nord)

Mes recherches ont pour objectif la compréhension des systèmes symboliques des sociétés néolithiques à travers l’étude des objets de parure corporels. Elles traitent, sur un large spectre spatio-temporel, un certain nombre de questions socio-économiques et culturelles...

Archéologie du « mancala »: un jeu traditionnel aux origines controversées

La découverte récente, dans les niveaux islamiques du tell de Qal’at al-Bahreïn, de deux blocs de calcaire et de mortier, interprétés comme de très probables tabliers (supports) de mancala, offre ici l’occasion d’une brève réflexion sur...

Casser la graine et rembobiner l’histoire: utilisation, production et circulation du lin et du coton au Proche et Moyen-Orient ancien.

Retracer le fil d’une histoire sans fils, telle est l’entreprise à laquelle s’attelle cette année le séminaire d’actualité des méthodes et terrains au Proche-Orient ancien du laboratoire Archéorient. Comment évoquer le textile, lorsque les vestiges archéologiques...