La question de l’identification du blé vêtu : « Hulled wheat workshop » à Jalès

18 octobre 2013
Par

L’objectif de la rencontre du GDRE BioArch « Hulled wheat workshop », qui s’est tenue du 16 au 20 septembre 2013 à l’antenne d’Archéorient à Jalès, était de standardiser les identifications spécifiques des blés vêtus en archéobotanique et d’évaluer les limites de nos déterminations en comparant  les spécimens carbonisés de divers sites situés au Proche et Moyen-Orient et en Europe. A long terme, notre but est de mieux tracer l’évolution et la diffusion de la culture de cette céréale. Les blés vêtus sont représenté par différentes variétés  d’engrain, d’amidonnier et d’épeautre et  constituent  l’aliment principal des sociétés agricoles préhistoriques dans ces régions.

Blé vêtu

Exemples de blés vêtus. La balle des blés vêtus adhère fortement au grain contrairement à celles des céréales à grains nus.
A gauche, les épis d’engrain sauvage en train de se disséminer.
L’engrain sauvage fait partie des populations de blés vêtus que nous avons cultivées à Jalès pendant vingt ans.
A droite, détail de bases d’épillets d’engrain :
en haut, spécimens actuels ; en bas, spécimens archéologiques.

Plutôt un atelier qu’un colloque, cette rencontre a réuni  une vingtaine d’archéobotanistes dont plus de la moitié fait partie du réseau GDRE BioArch. Les participant représentaient une dizaine de nationalités : chercheurs d’origine bulgare, américaine, italienne, française, japonaise et anglaise ;  professeurs d’Universités suisse, allemande, anglaise et française ; et enfin  doctorants  de nationalité espagnole, française et turque.

groupe

Une partie des participants au workshop sur les marches de l’escalier de la commanderie de Jalès. De gauche à droite et de haut en bas : George Willcox, Ken-ichi Tanno, Renata Perego, Elena Marinova-Wolff, Margateta Tengberg, Sue Colledge, Glynis Jones, Amaia Arranz Otaegui, Mike Charles, Angela Kreuz, Chris Stevens, Leilani Lucas, Carolyne Douche, Andrea Pares, Michael Wallace, Stephanie Jacomet, Emily Forster, Muge Ergun (© S. Jacomet).

 

Chaque  participant avait apporté des spécimens de sa propre collection, ce qui nous a  permis d’examiner les grains et les balles de blés de plus d’une vingtaine de sites archéologiques situés en Syrie, Turquie, Iran, Chypre, Grèce, Suisse, Allemagne, Italie, Turkménistan et Bulgarie. Nous étions équipés de huit microscopes de type stéréo binoculaire répartis dans deux pièces. J’avais relié un des microscopes à un vidéo-projecteur passant par une caméra afin que tout le groupe puisse regarder, commenter et donner son avis sur les différents spécimens en question. Ce système nous a permis d’échanger nos observations et de discuter tous ensemble sur les similarités et les différences morphologiques des divers échantillons. Enfin, chaque spécimen que nous avons observé collectivement a été photographié et enregistré.

Microscope

Séance d’observation au microscope. De droite à gauche Glynis Jones, Sue Colledge, Amaia Arranz Otaegui, Linda Herveux, George Willcox, Mike Charles (© S. Jacomet).

Margareta Tengberg corrigee

Margareta Tenberg (© S. Jacomet)

A la fin de cette rencontre, les participants les plus expérimentés ont présenté leurs conclusions. Nous avons tous été d’accord pour reconnaître que le rassemblement, pour la première fois, d’une aussi grande collection de matériaux archéobotaniques et d’aussi nombreux spécialistes reconnus internationalement dans un seul lieu avait permis non seulement de vérifier et de commencer à standardiser certaines identifications,  mais également de caractériser certains nouveaux morphotypes et d’évaluer l’assortiment des types dans différentes populations, notamment au Proche-Orient et à Chypre.  Nous avons constaté que les populations européennes sont moins diverses et plus homogènes.  Tous les participants ont déclaré que cette rencontre avait grandement enrichi  leurs connaissances sur les blés anciens. Nous avons donc décidé d’organiser une seconde rencontre de ce type avant de lancer la publication de nos travaux.

Ces rencontres ont été également l’occasion de  constituer  une photothèque. En effet, pendant ces journées, plus de 160 photographies des spécimens les plus pertinents ont été enregistrées par nom de site, niveau archéologique et nom du taxon. Chaque membre du colloque est reparti avec un véritable cadeau : une copie complète de ces photos sur sa clef USB.

sommet excursion

Excursion (© S. Jacomet)

Le mercredi après-midi a été consacré à une balade botanique au Col de la Serre, en direction de Bessas, avec vue panoramique sur le Mont Ventoux, les Pré-Alpes et les Gorges de l’Ardèche à l’est, et les Cévennes, le Mont Lozère et le Tanargue à l’ouest. Cette excursion a été suivie par une dégustation à la cave coopérative de Jalès et  une visite guidée en anglais de la commanderie par Frances Harper. La semaine a été ponctuée par les saveurs locales et notre colloque s’est clôturé par un bon repas au restaurant “Les Cévennes” aux Vans.

Cet atelier n’aurait pas pu avoir lieu sans la participation financière du GDRE BioArch et celle d’Archéorient, que nous remercions ici.

L’auteur :
George Willcox est Directeur de Recherche au CNRS.
Archéobotaniste, spécialiste de la domestication des plantes au Proche-Orient.
UMR 5133 – Archéorient, MSH Maison de l’Orient et de la Méditerranée, Lyon.


Pour citer ce billet : Willcox G. 2013. La question de l’identification du blé vêtu : « Hulled wheat workshop » à Jalès, ArchéOrient-Le Blog (Hypotheses.org), 18 octobre 2013. [En ligne] http://archeorient.hypotheses.org/1838


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mots clefs : , , , ,

Posté dans : Actualités / News, Cadre spatio-temporel, Chronologie, Âge du bronze, Billets, Thématiques, Environnement et exploitation des ressources, Cadre spatio-temporel, Zone géographique, Europe, Méthodologie, Cadre spatio-temporel, Zone géographique, Moyen-Orient, Cadre spatio-temporel, Chronologie, Préhistoire, Cadre spatio-temporel, Zone géographique, Proche-Orient, Communiqués, Retour de colloque

Un commentaire pour “ La question de l’identification du blé vêtu : « Hulled wheat workshop » à Jalès ”

  1. [...] Lire l’intégralité de l’article sur le site ArchéOrient. [...]

Laisser un commentaire

S'abonner à ce carnet

Vous allez être redirigé vers le service d’abonnement du Cléo à OpenEdition. Cochez Hypotheses.org puis sélectionnez ArchéOrient - Le Blog dans la liste.


Carnets de recherche