Seminar for Arabian Studies au British Museum de Londres : Vendredi 13 juillet – Dimanche 15 juillet 2012

Plusieurs chercheurs d’Archéorient ont rendu compte de leurs recherches en Arabie, au cours du dernier Seminar for Arabian Studies qui se tient chaque été au British Museum de Londres.

Anne Benoist et ses collaborateurs ont exposé les résultats de leurs travaux sur le site de l’Age du Fer de Masafi  (fouilles archéologiques, recherches environnementales, prospections et analyses paléométallurgiques), dans l’Emirat de Fujairah aux Emirats Arabes Unis, mission archéologique française que dirige A. Benoist.

Pierre Lombard, directeur de la mission archéologique française à Bahreïn, a participé à la session extraordinaire dédiée au “rôle des musées en Arabie” en présentant une réflexion issue de ses travaux muséographiques à Bahreïn.

Rémy Crassard a participé à la communication des résultats de prospections menées sur l’île de Masirah au Sultanat d’Oman, en collaboration avec l’équipe dirigée par Vincent Charpentier (Inrap, UMR 7041, directeur de la Mission archéologique de Ja’alan-Dhofar) et dans la région de Al-Kharj en Arabie Saoudite avec l’équipe dirigée par Jérémie Schiettecatte (CNRS, UMR 8167, codirecteur de la Mission archéologique franco-saoudienne en Yamâma).

Les participants du Seminar for Arabian Studies 2012

Cette année encore, l’intérêt de cette rencontre ne s’est pas démenti comme en témoigne la participation de plusieurs centaines d’archéologues, d’historiens, d’ethnologues ou d’épigraphistes travaillant dans la péninsule Arabique. L’actualité de la recherche y est débattue et la diversité des sujets traités alimente les échanges au sein d’un réseau interdisciplinaire particulièrement fourni, qui réunit des chercheurs et des professionnels du secteur culturel et patrimonial dont le dénominateur commun est l’Arabie.

Les communications sont pour la plupart publiées dès l’année suivante dans les Proceedings of the Seminar for Arabian Studies. En 2012, la session spéciale sur la muséographie fera l’objet, pour la première fois, d’un numéro spécial de cette revue.

L’auteur :
Rémy Crassard est Chargé de Recherche au CNRS.
Préhistorien, spécialiste de la péninsule arabique.
UMR 5133 – Archéorient, MSH Maison de l’Orient et de la Méditerranée, Lyon.


Pour citer ce billet : Crassard R. 2012. Seminar for Arabian Studies au British Museum de Londres 2012, ArchéOrient-Le Blog (Hypotheses.org), 18 octobre 2012. [En ligne]
http://archeorient.hypotheses.org/111


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *